*Habillez les lèvres en un click avec le Rouge Expert Click Stick de By Terry

Je sais, j'arrive encore une fois bien après la bataille avec la revue que je viens de publier. Mais comme on dit, mieux vaut tard que jamais...Surtout que le lancement de ces nouveaux produits lèvres de By Terry m'avait grandement marqué. Et pour cause !



Avec le Rouge Expert Click Stick, By Terry nous propose d'habiller nos lèvres de 25 teintes aussi belles les unes que les autres. Un choix digne de ce nom qui permet de combler les envies de toutes les lipstick addicts ;-).




Un rouge à lèvres hybride 3-en-1 qui offre une couleur riche en pigments dont la texture crémeuse offre un rendu velouté semi-mat longue tenue aux lèvres.


A l'image de la marque, le packaging est très qualitatif : aussi beau que ludique, le Rouge Expert Click Stick se présente sous la forme d'un stylo violet foncé métallisé dont il suffit de presser l'embout pour délivrer la matière. Le stylo en forme de goutte d'eau permet d'épouser un maximum possible la forme des lèvres pour une application sans bavures. Inutile donc de vous dire que c'est une réussite ! Par contre attention à ne pas cliquer sur l'embout trop de fois car le stylo n'est pas rétractable.


Le fait d'avoir mis sur cet embout une pastille colorée avec le numéro de la teinte est bien pensée car personnellement, je les range dans un pot à crayons la tête en bas. Cela me permet de tomber sur la teinte désirée en un clin d’œil.

Pour ce crash test, voici les teintes que j'ai pu tester : 

3 - Bare Me : beige rosé
15 - Fire Engine : rouge orangé
16 - Rouge Invitation : rouge vif

La texture de ces rouges à lèvres est folle : je ne saurais vous la qualifier précisément tant elle est inattendue ; la matière crémeuse glisse et fond comme du beurre sur les lèvres laissant un rendu presque poudré qui accroche bien les lèvres.



La pigmentation est juste dingue ! En deux passages maximum, la matière regroupe bien les lèvres pour un rendu haut en couleurs. La matière, super agréable sur les lèvres et qui accroche bien à ces dernières - tellement bien que parfois on ressent de l'inconfort en fin de journée - offre un joli rendu semi-mat sans dessécher les lèvres. 


Pour ce qui est de la tenue, hormis une baisse d'intensité en fin de journée ils accrochent super bien. Toutefois, j'ai noté que les teintes Fire Engine et Rouge Invitation avaient tendance à s’effriter au cours de l'après-midi. Mais j'ai trouvé une petite astuce : appliquer un baume à lèvres avant pour limiter les dégâts. Et pensez surtout à exfolier vos lèvres régulièrement car malgré leur texture crémeuse, ils marquent bien les petites peaux sèches.

Les rouges à lèvres Rouge Expert Click Stick de By Terry offrent des teintes sublimes à la texture folle pour un rendu riche en couleurs en quelques clic. Malheureusement cette réussite n'est pas indulgente avec les petites irrégularités comme les petites peaux sèches sur les lèvres et la matière se monte pas très confortable en fin de journée.

Rouge Expert Click Stick de By Terry - 31,95 €


Produit envoyé par la marque, le revendeur, l’agence RP pour considération

Voyage en Thaïlande : avant le départ

Après avoir choisi la destination - article à redécouvrir ICI - voici l'heure de la préparation du voyage solo. Parce que même si l'on part à l'aventure, hors de question pour moi de partir à l'arrache. 

Je considère qu'il y a au moins un minimum à faire, comme par exemple, s'informer des us et coutumes du pays que l'on visite. Pour cela, afin d'être la mieux préparée, j'ai acheté à la FNAC le légendaire Guide Du Routard pour avoir une idée générale ce que l'on pouvait faire en Thaïlande. Afin d'avoir encore un maximum d'informations avant le départ, j'ai également pris en complément le Lonely Planet spécial Îles et Plages


En plus d'internet et de mon inscription sur des groupes Facebook qui ont été une grosse mine d'informations, ces deux guides m'ont bien aidé à préparer mon itinéraire de plus de 3 semaines que voici : 



1- Bangkok - 4 jours
2- Chiang Mai - 5 jours
3- Koh Samui - 3 jours 
4- Koh Pha Ngan - 5 jours
5- Koh Tao - 2 jours
6- Bangkok - 5 jours 

Un itinéraire que je trouve parfait pour une 1ère fois dans le pays. Pour ce qui est des terres, passer à Bangkok et Chiang Mai a été une évidence en tant que les 2 plus grandes villes du pays. Par contre pour les îles, entre le Golf de Thaïlande (à l'est) et la Mer d'Andaman (à l'ouest), mon cœur balançait. La raison qui m'a permis de choisir les îles du Golfe de Thaïlande a été mon souhait de voir absolument Koh Phan Ngan et d'assister au moins une fois dans ma vie à la célèbre Full Moon Party :-)



En plus de voyager solo, l'autre challenge a été de voyager sans emporter toute ma maison...Pour un weekend ou plus, j'ai toujours voyagé à l'aide d'une grosse valise de peur de manquer de quelque-chose.  Et comme je voulais faciliter mes déplacements, j'ai opté pour un sac à dos - ou backpack - de 50 litres acheté chez Decathlon : le sac à dos Quechua Easy Fit 50L super pratique à régler en un rien de temps grâce à des sangles spéciales, adaptée à la morphologie féminine et très confortable à supporter sur le dos malgré la lourde charge. Je vous conseille impérativement d'essayer votre backpack rempli avant de le choisir car le confort est très important, surtout quand on marche pendant de longues distances ;-)

En complément de ce backpack, j'ai également emporté un sac de plage qui comme son nom l'indique servira à la plage à emporter serviettes de bain, crème solaire, lunettes. Un sac que j'ai gardé avec moi dans l'avion afin d'avoir le nécessaire à portée de main pendant mes 12 heures de vol.

Pour ce qui du choix de la compagnie aérienne, le prix est déterminant, mais pas aux détriments du confort et de la sécurité. Pour cela, je me sers du site Skyscanner, un comparateur de vols qui me permet de prendre la température des tarifs par compagnie. NB : ne passez pas directement par Skyscanner pour réserver, ce dernier va vous renvoyer vers des sites qui vous demanderont des frais de toutes sortes.



Comme je me suis prise un peu tard - 5 semaines avant le grand départ - je n'ai pas eu d'autres choix que de passer par Air France. Moi qui voulais partir avec Emirates notamment, j'avais loupé les bons plans. Mais heureusement avec Air France, pour un prix correct, j'ai trouvé un vol Paris/Bangkok sans escale. Donc 12h à passer dans les airs... Le vol retour comportait une escale à Amsterdam, mais finalement, je n'ai pas pu prendre ce  vol...je vous expliquerai un peu plus tard pourquoi ;-). si vous souhaitez prendre un vol direct, la compagnie Thaï Airways en propose également.

J'ai également réservé un vol intérieur avec la compagnie Air Asia : Chiang Mai/Surat Thani car je ne voulais pas perdre de temps avec le train ou le bus pour descendre jusqu'au sud pour me rendre à Koh Samui.

Pour les hébergements, j'ai réservé via Booking et Agoda le plus important : mon arrivée à Bangkok, Chiang Mai et Koh Pha Ngan. Pour les autres villes, j'allais voir directement sur place en téléchargeant les applications sur mon smartphone. 


Après toute cette préparation, il n'y a plus qu'à s'envoler !!!

*Jeux de Peau : mon tout premier Serge Lutens


Depuis que j’ai mis mon nez dans les marques de parfum dites de niche, il y en a une qui m’attirait irrésistiblement et qui arrivait à me dérouter : Serge Lutens. Des fragrances racées et très prononcées qui ont le don de me faire sortir de ma zone de confort, si bien que malgré le fait que mon nez ne soit pas assez « éduqué » pour les apprécier pleinement, j’ai tout de même composé une wishlist de quelques flacons, et j’ai donc jeté mon dévolu sur Jeux de Peau pour faire connaissance avec la marque.



Inspiré des souvenirs d’enfance du créateur, Jeux de Peau évoque l’odeur de la baguette sortant du four d’une boulangerie. Personnellement, j’ai eu vraiment du mal à trouver tout de suite cette image lorsque j’ai senti le parfum pour la 1ère fois. Mais elle est présente tout de même en subtilité et sous multiples facettes évoquant plutôt une tartine grillée recouverte de beurre.




J’imagine très bien une table dressée comportant du beurre, de la confiture d’abricot, un café bien chaud et du lait chaud. Un petit déjeuner simple et sans prétention qui a le don de nous allécher afin de bien commencer la journée.

Notes de tête : note abricot, notes épicées, notes florales
Notes de cœur : santal, oliban, blé, notes grillées, seigle
Notes de fond : labdanum ciste, iris, note réglisse, accord lait

Dès les premières pulvérisations, je m’attendais à sentir l’odeur commune de la baguette sortant du four. Une odeur à la fois alléchante et réconfortante qui met les papilles en éveil. Mais c’est une impression de notes sucrées et fruitées qui en sort à travers l’abricot évoquant un aspect gourmand comme la confiture dont on badigeonne sa tartine toute chaude. 




Les notes grillées prennent ensuite le dessus de façon fugace à travers le seigle et l’oliban. Des notes de brûlé plaisantes et encore une fois alléchantes qui ont un côté solaire et chaleureux.




Mais tout cela est malheureusement de courte durée car les notes de fond entêtantes et caramélisées prennent bien le dessus sur la peau à travers l’accord lait et l’iris qui, en apparence, permettent d’adoucir l’ensemble, car ces dernières sont vite balayées par la réglisse qui alourdit le tout donnant un côté liquoreux loin d’être enivrant dans le bon sens du terme. Et cela est vraiment mais vraiment dommage car la réglisse est une odeur que je ne supporte pas du tout et qui a le don de me donner des bonnes migraines, à tel point que cela a duré toute la journée lorsque je l’ai porté pour la première fois…
Même si Jeux de Peau partait très bien avec ses effluves gustatives et réconfortantes, je pense qu’à cause de la réglisse bien présente en note de fond, ce parfum n’est pas fait pour moi. Et je me demande même si les parfums Serge Lutens sont vraiment faits pour moi car même s’ils sont bien construits et très recherchés en terme de création olfactive, je les trouve trop lourds à porter et donc à assumer.


Jeux de Peau - Serge Lutens : 80,50 € les 50 ml



Produit envoyé par la marque, le revendeur, l’agence RP pour considération

Voyager solo : pourquoi la Thaïlande ?

Depuis toute petite, j’ai toujours aimé voyager. J’ai notamment pu le faire grâce à mes études il y a quelques années en passant notamment quelques mois en Espagne et au Royaume-Uni. Mais je n’avais pas encore fait l’expérience de voyager dans un autre continent seule.

Cette soif de voyage ne m’a jamais quitté. Il y a quelques mois durant mon petit break, je me suis dit : si  je dois à chaque fois attendre Pierre, Paul ou Jacques, jamais je ne voyagerai. Il fallait absolument que je combatte ma peur pour me lancer enfin dans l’aventure du voyage en solitaire. Et je peux d’ores et déjà vous dire que je ne le regrette absolument pas.

Alors, ayant 3 semaines de congés à poser, j’ai pris mon courage à deux mains pour organiser par moi-même mon 1er voyage solo comme une grande.

Pour ce qui est du choix de la destination, je voulais initialement partir en Inde – j’en rêve depuis gamine ! J’avais mon itinéraire en tête mais la trouille de le faire en solo car l’Inde n’est pas présentée comme une destination safe pour les femmes voyageant seules.



Alors, j’ai changé d’avis pour mettre cap sur la Thaïlande, la destination idéale pour les femmes qui veulent voyager solo en toute sécurité. Je me suis que pour une première, autant choisir un pays facile à visiter quand on est une femme non ???

J’avais besoin de partir loin de tout dans un cadre dépaysant qui allie ville urbaine, coins tranquilles et plages de folie pour faire le vide. Et aussi bizarre que cela puisse paraître, la Thaïlande m’est venue comme une évidence, surtout que je voulais absolument assister à la Full Moon Party - je vous en parlerai prochainement, c’est promis ;-)



Première chose à savoir concernant la Thaïlande : vous ne vous sentirez jamais seul ! Entre les thaïlandais supers adorables qui vous renseignent quand vous en avez besoin et les nombreux touristes qui sillonnent le pays, vous allez en rencontrer du monde.

De plus, il est hyper facile de se déplacer dans le pays de villes en villes : avion, train, ferry, tout est fait pour que les touristes ne se retrouvent pas complètement perdus entre les différents moyens de transport. Et encore une fois, on peut compter sur la bienveillance légendaire des thaïlandais pour nous renseigner – pas pour rien que le pays soit surnommé Le Pays du Sourire.



Pour de qui est de l’hébergement, vous aurez l’embarras du choix : auberges de jeunesse, guesthouses, hôtels, il y en a pour toutes les bourses. Et question gastronomie, vous en aurez plein les papilles tant les saveurs sont très très variées.



Question activités, entre les visites des temples, les randonnées en forêt dans le Nord, le farniente dans les îles, les cours de cuisine, le snorkeling, les massages… impossible de s’ennuyer.

Je reviendrai plus longuement pour de prochains articles qui présenteront chaque étape de mon voyage avec quelques petites astuces pour bien vous aiguiller. J’espère que cet article servant d’introduction vous aura donné envie de découvrir ce beau pays ;-)

*Que valent vraiment les Melted Matte de Too Faced ?

Inutile de vous présenter la saga Melted de Too Faced ! Je vous laisse la redécouvrir ICI, LA et LA.



Après la sortie des déclinaisons Metal et Chocolate, voilà que la marque nous sert une version mate de son produit best-seller. Une gamme que toutes les lipstick addict attendaient avec impatience car tout le monde avait sorti sa version de la laque mate pour les lèvres. Mais leur patience a été récompensée car aussi vite sorties, certaines teintes étaient déjà sold out chez Sephora !

Et bien évidemment, comme toujours, je vous en parle ici après la guerre comme on dit avec donc un train de retard...



Loin d’être une accro du mat, j’avais quand même hâte de voir ce que ces petits avaient dans le ventre, surtout que j’aime beaucoup la gamme Melted à la base et que Too Faced est l’une de mes marques favorites !




Pour bien se distinguer de ses grandes sœurs, le packaging des Melted Matte a été revu : un contenant transparent très soigné qui permet de voir donc la teinte désirée dont l’applicateur est un embout mousse classique biseauté, ce qui change cruellement de l’applicateur intégré au tube et qui ne me déplaît pas du tout car l’embout mousse permet une application plus précise je trouve car il épouse à merveille le contour des lèvres pour une application plus nette et sans bavures.

En tout cas, la palette de couleurs proposée est très très variée et peut donc convenir au plus grand nombre : 14 teintes allant du beige tout doux au bleu bien dark. J'ai reçu pour test les 5 teintes suivantes :
Bend & Snap! : framboise foncé
Child Star : beige clair
Feelin' Myself : pêche rosé clair
Lady Balls : rouge franc
Queen B : mauve doux



La texture est super agréable à appliquer. Bien que très crémeuse, la formule est légère et bien pigmentée et sait donc se faire oublier sur les lèvres sans les dessécher. Côté formulation, on trouve de l’huile d’avocat et de la vitamine E associées à un ingrédient boostant le volume des lèvres. Mais ce n’est pas pour autant qu’il faille mettre de côté l’hydratation de vos lèvres ainsi que l’étape exfoliation hebdomadaire car les Melted Matte ont tendance à marquer les vilaines petites peaux.



L’opacité obtenue se fait en une ou deux couches selon les teintes. J’ai noté que les teintes les plus claires avaient du mal à être opaques sur mes lèvres, surtout pour le cas de Child Star et de Feelin' Myself qui ont été un calvaire à appliquer et qui en plus ne sont pas très flatteuses sur moi je trouve. Par contre, Lady Balls et Bend & Snap! ont un effet waouh !!!



Une fois appliquée, il faut attendre assez longtemps pour que la matière sèche et devienne 100% mate. Mais pour le coup, on a bien du mat sur les lèvres ! Par contre, aucun effet cartonné ou de matière qui fait des paquets tout au long de la journée.



Quant à la tenue, elle est très bonne : la couleur s’estompe simplement sur le centre des lèvres. Mais une petite retouche suffit et c’est reparti pour un tour ! 

Je les attendais au tournant et c’est sans conteste une belle réussite pour les Melted Matte de Too Faced, mais pour le cas des teintes les plus foncées. Pour moi, les teintes les plus claires manquent cruellement d'opacité et d'homogénéité. Je comprends mieux pourquoi ces petites choses sont victimes de leur succès et ce dernier est complètement justifié.

Les Melted Matte de Too Faced sont disponibles en exclusivité chez Sephora au prix de 20,00 € l’unité.


Produit envoyé par la marque, le revendeur, l’agence RP pour considération

Break, blogo…come back

Plus de 4 mois sans un article ici…je vous avouerais que cet article a été le plus long à être rédigée tellement je ne savais pas par où commencer. J’ai longuement réfléchi et hésité à revenir comme si de rien n’était, mais je vous devais quand même quelques explications après des mois de silence même si je continuais d’être plus ou moins active sur les réseaux sociaux.

Un break nécessaire

Plus de 5 ans de blogging, ce n’est pas rien. Jamais je n’aurais cru durer autant de temps et continuer à parler beauté principalement. Mais depuis plus de 2 ans, vous avez dû voir que je ne pouvais plus tenir le rythme de 5 articles publiés par semaine. Je postais quelques articles pour m’absenter plusieurs semaines et revenir comme si de rien n’était.

Un rythme de publication en pointillés qui était devenu à l’image de ce que je traversais dans ma vie personnelle. Même si je partage plusieurs choses avec vous et que vous êtes là dans les bons moments comme dans les mauvais – pour cela, je ne vous remercierai jamais assez - je ne souhaite pas trop donner de détails par pudeur même si vous aviez dû remarquer quelques petites choses je suppose…

Pendant cette mauvaise passe, je pensais que le blog allait être mon exutoire. Mais petit à petit, je me sentais étouffée dans cette bulle, dans cette parenthèse enchantée dans laquelle je croyais pouvoir m’échapper. Si bien que cette bulle un jour a fini par exploser et que j’ai failli par tout envoyer valser...

Mais après avoir respiré un bon coup et avoir pleuré toutes les larmes de mon corps sans raison rationnelle – un ras le bol de tout sans doute -  j’ai décidé que le mieux pour moi serait de faire un break

...Pour prendre du recul face à la blogo

Pendant mon break, j’ai suivi de très loin certaines choses via les réseaux sociaux : bad buzz, tendances farfelues, articles #putaclic, achats de followers…Et j’en ai conclu que même s’il y a de bons côtés - des RP en or, des amitiés sincères et solides parmi les blogueuses - quand on tient un blog, la blogo ce n’est pas la "vie réelle" ! C’est tout au moins une valeur ajoutée mais pas une nécessité, sauf quand le blog devient ton gagne-pain j’en conviens, d'où le besoin de me déconnecter complètement de cet univers pour mieux apprécier ce que la vie réelle avait encore à m'offrir.

Pour toutes ces raisons, j’ai décidé que le blog ne serait plus une priorité : que ce soient en termes de publications et de choix de partenariats, ou même de ma présence dans les events où je suis devenue plus sélective – 3 events en 4 mois, c’est un exploit ! 

Revenir sous une nouvelle identité

Vous ne pouvez pas imaginer à quel point ce break m’a été salutaire : j’ai pu me recentrer sur ma petite personne en prenant un « recul de ouf ». Un recul qui m’aide à relativiser sur beaucoup beaucoup de choses et qui m’a aidé à me focaliser sur les jolies choses de la vie : passer du temps en famille, profiter de ses amis, découvrir le monde – ma nouvelle priorité !

Qui dit nouveau moi dit inévitablement nouvelle identité pour le blog avec un nouveau nom : 


Sam’s World 

Un nom qui me ressemble désormais car même si je continuerai à parler beauté, il n’y aura pas que ça : j’ai désormais envie de partager davantage de choses comme des bonnes adresses, des critiques sur des séries télé, mes carnets de voyagecar oui j’ai de plus en plus envie de découvrir ce que le monde a encore à nous offrir, c’est donc devenu l’une de mes priorités : voyager ! D’où le mot World dans le nom du blog ;-)  - …bref, je ne m’interdis plus rien et décide de parler de ce que je veux et quand j’en ai envie surtout.

Au passage, je remercie ma communauté à taille humaine d’avoir été présente pendant ma pause. J’ai reçu quelques messages positifs plein de soutien pendant mon break qui m’ont mis beaucoup de baume au cœur. 1000 merci <3 <3 <3

Si vous avez encore l’envie de continuer de suivre ce nouveau moi, ma porte sera toujours grande ouverte pour vous ;-). J’ai d’ailleurs mis à jour mon nom sur les réseaux sociaux :

Page Facebook : Samsworld
Instagram : samsworldfr
Twitter : @Samsworldfr


Happy 5 Years : concours n°5 - PENHALIGON'S

Pour conclure en beauté la célébration des 5 ans du blog, je ne pouvais ne pas faire l'impasse sur le parfum. Et c'est la marque Penhaligon's qui a l'honneur de clôturer le bal.

Penhaligon's a eu la gentillesse de vous gâter en vous proposant deux beaux coffrets : un version femme et un version femme qui reprennent  en version miniature les best sellers de la marque : 


Version femme



Version homme




Voici le règlement de ce concours :

- Ce concours est ouvert au à la France Métropolitaine UNIQUEMENT.

- Poster un commentaire sous ce poste.

- Liker la page Facebook de Penhaligon's


Chances supplémentaires

+1 chance chacune si vous me suivez sur les réseaux sociaux (FacebookTwitterInstagramHellocoton).

+1 chance chacune si vous relayez le concours sur les réseaux sociaux (FacebookTwitterInstagramHellocoton).

Pour que ces chances supplémentaires soient valides, postez-moi vos liens ou tagguez-moi, sinon, elles ne seront pas prises en compte.

Ce concours commence le 06 décembre 2016 dès parution de ce billet et se terminera le 25 décembre 2016 à 23h59.

Bonne chance à toutes ;-)

*Le Vice des Lipstick Addicts selon Urban Decay

L’un des lancements qui avait marquée cet été les lipstick addicts de la 1ère heure a été la sortie des rouges à lèvres Vice d’Urban Decay. Et pour cause : la marque avait mis les petits plats dans les grands en lançant d’un coup 100 teintes de rouges à lèvres !!! Comment ne pas craquer ??? Avouez que c’est quand même nous pousser au vice de tous les posséder n’est-ce pas ???

Moi qui ai participé au lancement organisé par la marque et qui les ai découverts à ce moment-là pour la première fois, je ne savais plus où donner de la tête je vous assure ! Même chose lors de leur apparition chez Sephora ! Là pour le coup en termes de référence et de rendu, elle nous montre qu’elle peut égaler les grandes marques professionnelles telles que MAC Cosmetics, et avec un bon rapport qualité/prix !



Même si certaines teintes ne sont pas inédites – je pense notamment à Mrs Mia Wallace (collection Pulp Fiction) ou encore Spiderweb (collection Gwen Stefani) – la marque a décidé de les reformuler en y incorporant davantage de bonnes choses pour prendre soin de nos lèvres comme de l’huile de jojoba ou du beurre de karité.



Pour ces 100 rouges à lèvres, nous avons droit à 6 finitions afin de satisfaire le plus grand nombre de lipstick addicts :

Cream : crème
Comfort Matte : mat crémeux
Mega Matte : 100% mat
Metallized : crème nacré
Sheer : lustré
Sheer Shimmer : lustré pailleté

Pour ce qui est du packaging, c’est une belle réussite ! On avait déjà un petit aperçu avec la collection Gwen Stefani : un tube métallique aux allures modernes. Mais pour la gamme Vice, l’or et l’argent sont rois. Revêtu du nom de la marque sur le bouchon, le raisin quant à lui comporte les initiales de la marque qui font office de logo.



Un packaging aussi beau ne peut renfermer qu’un rouge à lèvres merveilleux n’est-ce pas ? Et c’est bel et bien le cas ! Pour avoir swatché tous les rendus la texture est super agréable sur la peau : crémeuse à souhaits – même pour les Mega Matte – elle glisse à merveille sur les lèvres sans accrocher.



Concernant la pigmentation, je l’ai trouvé top de chez top, sauf pour les Sheer et les Sheer Shimmer. J’ai été très agréablement surprise d’avoir constaté qu’un seul passage, que ce soient sur le dos de la main et sur les lèvres, la teinte était super prononcée et bien opaque.



Je vous assure que je n’en menais pas large lors du lancement tellement les teintes étaient super jolies. Et je peux vous dire qu’il y a en a pour tous les goûts : du bois de rose, du rouge vif, et même des teintes plus audacieuses comme du vert ou du bleu très foncé. Alors j’ai jeté mon dévolu sur deux teintes assez passe-partout :

Hitch Hike (comfort matte) : rose brique
Manic (cream) : vin doux



Pour ce qui est de la tenue, c’est plus que correcte. Pour ma part, Hitch Hike a davantage tenu sur mes lèvres que Manic, mais ceci s’explique par rapport à sa finition je suppose. L’estompage se fait en douceur sur le centre des lèvres. En tout cas, j’ai hâte de tester d’autres teintes pour pouvoir encore mieux comparer.




Que dire que de cette nouvelle gamme Vice ??? C’est une très belle réussite ! Proposer 100 teintes de rouges à lèvres dotés de 6 finitions en un lancement ? Il n’y a qu’une marque comme Urban Decay pour le faire ! Et le buzz a été tellement retentissant que certaines teintes sont sold out depuis quelques temps.

A 18,50 € l’unité et donc moins cher qu’un  de chez MAC Cosmetics, comment ne pas succomber ? A ce prix-là, je compte bien étendre ma collection.

Vous les retrouverez les Vice Lipsticks d’Urban Decay sur l’e-shop de la marque ainsi que chez Sephora.


Produit envoyé par la marque, le revendeur, l’agence RP pour considération