cinéma

Les codes du cinéma indien #Bollywood

dimanche 26 novembre 2017 Sam Poupou 0 Comments

Si vous me suivez depuis longtemps, vous devez sans doute savoir que l'une de mes passions est le cinéma indien, en particulier, celui de Bollywood.

Mon 1er film indien remonte à l'époque où j'étais ado : mes parents ayant une antenne parabolique, j'avais réussi à capter quelques chaînes indiennes et là, le coup de foudre a été immédiat ! Même si je ne comprenais rien, heureusement que certains films étaient sous-titrés en anglais, j'étais tout de suite attirée par l'intrigue, les personnages, mais surtout par les bandes-sons et les chorégraphiques car voyez-vous, le cinéma indien a des allures de comédie musicale. 



Pour certains, Bollywood peut être kitsch, voire même caricatural, mais c'est ce que j'aime et c'est cela qui fait tout son charme.

Qu'est-ce que Bollywood ?

Contraction des mots Bombay et d'Hollywood, Bollywood qualifie le cinéma indien tourné en Hindi ou en Hinglish (un mélange d'hindi et d'anglais) et donc originaire de Mumbai (le nouveau nom de Bombay). En Inde, il faut savoir que le cinéma est bien plus qu'un art ou une industrie, c'est une culture, un art de vivre qui fait partie intégrante de la vie de nombreux indiens, qui s'identifient aux acteurs qu'ils voient sur grand écran.



Chaque année, ce sont 250 films environ parmi les 1200 films indiens qui sortent en version Bollywood, allant du blockbuster au film à plus petit budget. L'émergence des films Bollywood a pris de l'ampleur au niveau international grâce à la nomination aux Oscars du film Lagaan en 2001 dans la catégorie meilleur film étranger.



Mais c'est surtout grâce à la sortie du film Devdas, premier film indien présenté hors compétition lors du festival de Cannes en 2002 dont les héros sont incarnés par Shahrukh Khan et Aishwarya Rai élue Miss Monde 1994.

Depuis, Bollywood essaie de rivaliser sans cesse avec les films internationaux grâce à des réalisations de plus en plus travaillées esthétiquement, des standards adaptés au monde occidental, mais sans oublier ses caractéristiques d'origine et ses codes.


Quels sont les codes d'un film Bollywood ?


Même si les genres tendent à se diversifier (comédies romantiques, action, horreur...) on trouve toujours les mêmes codes dans les films Bollywood.



Une histoire d’amour  : les indiens sont friands de ce genre d'histoires, surtout lorsqu'il y a une différence de castes ou de religions entre les amoureux et que les parents s'en mêlent. Un riche héritier qui a le coup de foudre pour la fille de la femme de ménage, une hindoue qui tombe amoureuse d'un musulman...



Des scènes fortes en émotions : qui dit histoire d'amour dit forcément scènes riches en émotions où les sentiments sont poussés à leur paroxysme et prennent des tournures dramatiques. émotionnellement et beaucoup de mélodrames. Coup de cœur absolu à mon chouchou Shahrukh KHAN (aka SRK) qui verse la larmichette comme personne ;-)



Une esthétique commune : l'utilisation de couleurs vives et chatoyantes, aussi bien dans les décors que dans les costumes. C'est une invasion de couleurs qui s'offre à nous à chaque visionnage. De l'ocre, du rouge, du rose vif...des couleurs à vous en faire exploser la rétine.

Du comique de situation : des scènes caricaturales à la limite du grotesque. De ce côté-là, au plus c'est gros, au mieux c'est, tout comme les effets spéciaux d'ailleurs. Un trait que l'on a du mal à assimiler en tant qu'occidental mais qui fait tout le charme du cinéma Bollywood.



Le patriotisme : quel que soit le genre, la fierté d'être indien est là. Un drapeau, une référence historique (notamment le conflit pour le Cachemire face au Pakistan), l'hymne national, tout est fait pour rappeler l'importance du pays.



Une sexualité suggérée : pas de contacts physiques ou directs avec l'être aimé, tout est suggéré par des gestes implicites ou des périphrases. Mais depuis quelques années, voulant coller au cinéma occidental, on commence à voir des scènes de baisers ou de contacts plus francs, mais jamais d'acte sexuel. Le cinéma Bollywood a quand même des limites, n'oublions pas que les indiens se rendent au cinéma en famille.



Des chants et des chorégraphies : voici le point qui différencie bien n'importe quel type de film indien au cinéma occidental. Des scènes musicales qui ponctuent le film à des moments clés comme la déclaration d'amour, la tristesse d'un personnage... D'ailleurs, la bande originale d'un film sort plusieurs mois avant celui-ci et son succès auprès du public définira si le film va faire un carton ou non.

J'espère que mon article vous aura donné envie de découvrir toutes les richesses qu'offrent Boolywood. 


Je publierai prochainement la liste de mes films favoris ;-)


Vous aimerez aussi

0 commentaires: