voyage

One Night in Bangkok...et plus encore (suite et fin)

jeudi 28 septembre 2017 Sam Poupou 1 Comments

Je vous ai laissés il y a quelques temps avec mon récit sur les îles du Golfe de Thaïlande - à lire ou à relire ICI - voici à présent le dernier volet de mon roadtrip avec le retour à Bangkok avant de décoller pour la France.



Après 1h de ferry et 8h de bus environ, me voici de retour à Bangkok. Afin de conclure le séjour sur une bonne note, j'ai décidé de me faire plaisir en séjournant durant deux nuits au Grand Sathorn Hotel : un hôtel situé non loin de la rivière Chao Praya et à proximité de la station de BTS Surasak, donc pratique pour rejoindre l'aéroport. Atout majeure de cet hôtel, une piscine située sur le toit. Rien de tel donc pour me reposer et reprendre des forces avant le départ n'est-ce pas ?



Sauf que quelques instants après mon arrivée, j'ai reçu un mail d'Air France me prévenant d'un préavis de grève le jour de mon départ. Le lendemain, ni une ni deux, et surtout grâce à l'intervention de mon amie Nesrine - merci encore 1 milliard de fois <3 -  j'ai pu changer mon billet pour partir 3 jours plus tard, donc après la grève.



Et ce n'est pas fini...le Grand Sathorn n'ayant plus de chambres disponibles, j'ai dû trouver en catastrophe un hôtel via Booking pour mes 3 nuits restantes. Alors, j'ai décidé d'en trouver un dans le quartier de Sumkhuvit histoire de visiter un peu ce secteur que je n'avais pas encore vu et j'ai donc choisi le Resort M, un hôtel composé de charmants bungalows située à 10 minutes de la station de BTS On Nut. Et dans "mon malheur", à mon arrivée, on m'a annoncé que j'étais surclassée ! Donc j'ai pu profiter d'un bungalow pour 4 personnes au bord de la piscine pour le prix d'une chambre pour 2 personnes !



Finalement, la grève d'Air France a eu de bons côtés car même si j'ai dû rajouter 3 nuits d'hôtel et d'autres petits frais, j'ai pu faire le fameux Marché de Chatuchak, un marché immense où l'on trouve de tout : du mobilier, des vêtements, des fruits et légumes, des bijoux, des cosmétiques...bref un immense marché où l'on s'y perd facilement. Et croyez-moi, une seule journée ne suffit pas pour tout voir. 




D'ailleurs, j'ai pu me faire masser les pieds et les jambes sur place avant de pouvoir continuer mon périple et m'arrêter un peu dans le Chatuchak Park pour m'en remettre.



Le lendemain, donc veille de mon départ, fut consacré au shopping ! Bah oui, je n'allais pas revenir les mains vides. Et même si l'essentiel des cadeaux pour les proches et les souvenirs ont été achetés au Marché de Chatuchak, il fallait absolument que je rende dans les centres commerciaux thaï car ils ont la réputation d'être gigantesques. 




Tout d'abord, Central World, spécialisé dans les vêtements de style asiatique, mais aussi dans la contrefaçon de cosmétiques. C'est là-bas que j'ai cru voir la Naked 9 de Urban Decay -  ils sont dans le futur je vous jure ! Et je ne vous parle même pas des rouges à lèvres liquide Huda Beauty, Kylie Cosmetics, ou encore des marques MAC, NARS, Too Faced très mal imitées.




Comme tout est concentré dans le même coin - il suffit de suivre la ligne du BTS - cap sur le plus grand des centres commerciaux de Thaïlande, voire même d'Asie : le MBK. sur 6 étages, vous y trouverez des vêtements, des salons de massage ou de manucure, des restaurants, des contrefaçons de cosmétiques, mais également de l'électronique et une salle de jeux et un bowling au dernier étage ainsi qu'une salle de cinéma.




Dernier centre commercial que j'ai pu faire : le Siam Paragon. Le plus luxueux de Bangkok. Un bijou architectural qui regroupe des enseignes occidentales (H&M, Zara...) plus chères que chez nous, ainsi que des enseignes thaï et pas mal de magasins de luxe dont un concessionnaire spécialisé en voitures bien chères. Au dernier étage se trouve un grand cinéma et mention spéciale au niveau -1 où l'on peut s'y restaurer et acheter des mets, une ambiance et une décoration qui m'ont fait penser un peu à la Grande Epicerie de Paris.

Bien évidemment pendant cette dernière étape, je n'ai pas fait l'impasse sur la fameuse street food où encore une fois, je me suis bien régalée. Je n'ai vraiment pas regretté d'avoir dû prolonger de fait mon séjour.

La Thaïlande fut le voyage le plus enrichissant de ma vie tant au niveau visite et découverte de nouvelles choses qu'au niveau personnel car lorsque l'on part seule, on voit et on vit les choses d'une autre manière que lorsque l'on part en couple ou en famille ou encore en circuit touristique avec un groupe. On ne peut compter que sur soi-même pour tout, que ce soit pour s'organiser sur place, se déplacer, bref se débrouiller ; et cela tout en ne connaissant pas la langue du pays. Faut se faire violence en allant vers les autres dans une langue qui n'est pas notre langue maternelle, aussi bien  pour les locaux que pour soit (l'anglais par exemple), et cela fut un petit challenge pour moi de m'exprimer en anglais presque non stop.

Croyez-moi, cela m'a beaucoup aidée à mieux me connaître et à relativiser sur beaucoup beaucoup beaucoup de choses. Le but de ce périple était de me vider la tête, de m'aider à lâcher prise et à me recentrer sur moi-même après avoir vécu plein de choses durant ces deux dernières années ; et je peux vous dire que le pari est presque réussi. J'ai vraiment hâte de refaire ce style de voyage bientôt <3.

En tout cas, je pense vraiment à y retourner prochainement pour visiter d'autres régions comme l'Isan, plus typique et plus vert.




Vous aimerez aussi

1 commentaire:

  1. J'ai adoré résider à Sukhumvit moi aussi... j'y suis restée plusieurs semaines ! Et effectivement, le Siam Paragon est un vrai bijou d'archi... peut-être même un peu trop x)

    RépondreSupprimer