voyage

Mes conseils pour organiser ses voyages soi-même

jeudi 26 avril 2018 Sam Poupou 4 Comments

Organiser un voyage soi-même, c’est comme se lancer dans l’inconnu, d’autant plus lorsque nous ne connaissons pas les us et coutumes du pays d’accueil. On se pose énormément de questions comme :

Par où commencer ?
Quelles sont les étapes pour voyager sans encombre ?
Vais-je savoir me faire comprendre dans une langue qui n’est pas la mienne ?


Petit à petit, un mélange de stress et de peur s’installent. C’est du moins le sentiment que j’ai eu lorsque je suis partie pour la 1ère fois en stage à l’étranger seule : j’avais 21 ans et je n’avais jamais pris l’avion seule, jamais resté 6 semaines loin de ma famille dans un pays que je ne connaissais pas, jamais pratiqué la langue avec des locaux…bref, les préoccupations et inquiétudes restent les mêmes, que l’on parte à l’étranger 1 semaine ou 1 an, en Europe ou à l’autre bout du monde, pour ses études ou simplement la découverte de contrées lointaines…

Avec du temps et l’expérience, je vous assure que c’est à la portée de tous d’organiser son voyage soi-même, surtout quand on a les bons outils. Je vais vous donner mes petits trucs ;-)

Combien de temps à l’avance organiser son voyage ?

Tout dépendra de votre destination et du type du voyage que vous allez organiser car les choses ne seront pas les mêmes pour un weekend et un séjour de plusieurs semaines.

Après avoir choisi le pays de destination, il est important de se renseigner tout d’abord sur le type de période à laquelle on compte s’y rendre : haute ou basse saison touristique, le climat...les choses à prendre en considération ne seront pas les mêmes car elles varient seront les destinations.

Pour ma part, je fais en sorte de voyager hors vacances scolaires et de préférence en moyenne saison touristique dans le pays d’accueil : pour la Thaïlande, en mars et en Andalousie en septembre. La seule exception a été les Philippines où je m'y suis rendue en mars, en haute saison touristique.

Pour ce qui est des délais d’organisation, voici une petite idée de l’échéance en fonction des destinations :

Europe : j’organise mes séjours environ 3 mois à l’avance afin d’avoir des prix attractifs pour les transports et les hébergements. J’essaye de partir hors vacances scolaires ou alors lors des ponts du mois de mai pour avoir un maximum de temps sur place sans avoir besoin de poser un gros nombre de congés.

Destinations lointaines : je m’y prends entre 3 à 5 mois à l’avance pour m’organiser et je réserve tout d’abord mon vol aller/retour le plus tôt possible afin de savoir exactement de combien de temps je dispose sur place et de profiter du tarif le plus avantageux possible. 

Pour ce qui est des hébergements, je réserve en priorité celui des premiers et derniers jours. Pour les autres, j’essaye de tout boucler un mois avant le départ afin de ne pas avoir de mauvaises surprises sur place, surtout en haute saison où la majorité des hébergements, intéressants ou non, sont complets - ce qui a été le cas pour la Full Moon Party lors de mon passage à Koh Phangan : j'ai rencontré des personnes qui comptaient s'y rendre et tout était complet sur l'île quelques jours à peine avant la fête.




Comment choisir son guide papier ?

Allié de premier choix et outil incontournable qui vous donnera les bases de votre pays d’accueil : le guide papier.

Il vous donnera les informations nécessaires pour vous familiariser avec le pays de destination, mais surtout vous fournir les informations utiles comme :

-         - Les adresses des ambassades et consulats.
-         - Les documents dont vous aurez besoin pour entrer dans le pays (passeport, visa…).
-        -  Les compagnies de transports pour voyager dans le pays.
-         - Les conditions climatiques et météorologiques par période.
-         - Les choses à ne pas rater (monuments, musées…).
-         - Quelques adresses utiles (hébergements, restaurants…).

Par contre difficile de choisir le bon guide papier n’est-ce pas ? Pour cela, tout dépendra de ce que vous souhaitez car tous les guides renferment le même type d’informations. Ce qui fera votre choix sera la renommée de tel ou tel guide, s’il est en couleurs, s’il est illustré…bref, plusieurs facteurs en prendre en compte au final.

Personnellement, j’opte toujours pour le Guide du Routardque j’aime beaucoup collectionner. Une valeur sûre qui comprend un maximum d’informations bien répertoriés. Dans chaque chapitre consacré à une région, on y retrouve les mêmes catégories : où manger, où dormir, où sortir... en tout cas, il regorge d’adresses testés par des routards.

Si j’ai besoin d’un complément, je me dirige vers un autre guide plus spécifique : pour la Thaïlande, en plus d’avoir le Routard, j’avais acheté le Lonely Planet spécial Îles qui a été un très bon complément.




Où réserver son billet d’avion ?

Avant de réserver, je prends soin de d’abord comparer les offres que proposent les différentes compagnies. Pour cela, j’utilise Skyscanner, un comparateur qui me permet de "prendre la température"en quelque sorte. Une fois que j’ai repéré les offres les plus intéressantes, je me rends directement sur le site officiel de la compagnie. 
Pourquoi ? La majorité des comparateurs renvoient directement sur des sites qui ne sont pas ceux de la compagnie et majorent les prix à coup de « frais de gestion » au moment du paiement. De plus, en cas d’annulation ou de litige, on peut entrer en contact direct plus facilement avec la compagnie aérienne, ce qui plus rassurant quand on passe directement par elle lors de l'achat de ses billets.

Attention : certaines compagnies font régulièrement des ventes flash ! Pour cela, n’hésitez pas vous abonner à leur newsletter ou encore à leur page Facebook.

Où réserver son hébergement ?

A 95%, je passe par Booking.com. Et jusqu’à présent, je n’ai eu aucun souci : que ce soit une réservation qui n’a pas été prise en compte ou encore, une mauvaise surprise du côté de l’hébergement choisi.

Pourquoi Booking.com plutôt qu’un autre ?

- On y trouve une multitude d'offres (hôtels, appartements, guest houses...) pour tout budget.
- L’application mobile est très bien faite et hyper pratique pour gérer à distance ses réservations. On peut même sauvegarder ses réservations en mode hors ligne, super pratique quand on n'a pas de réseaux.
- Des tarifs avantageux, surtout lorsque l’on bénéficie du programme Genius (disponible après 10 réservations honorées je crois).
- La flexibilité du site : ce que je fais souvent, c’est que « réserve » 3-4 hébergements au même endroit pour lesquels il n'y a pas besoin de payer de suite pour booker afin de profiter de l’annulation gratuite sans frais après avoir affiné mon choix. Bien évidemment, il faut respecter le laps de temps, mais tout est super bien indiqué.
- Les avis laissés par les voyageurs qui sont très utiles.

De temps en temps, surtout pour l’Asie, je passe par Agoda.com qui, à hôtel égal, est parfois moins cher que Booking.com. Et là encore, on a la possibilité de réserver sans payer et d’annuler par la suite.

Quant à AirBnb, je ne l’ai jamais utilisé personnellement, mais je suis partie avec deux groupes d’amis qui ont trouvés le site pas mal, surtout quand on part en groupe car on a la possibilité de louer un logement entier et cela peut revenir moins cher qu’un hôtel. Plus on est nombreux à partir, moins la note sera salée pour chacun.

Pour ce qui est des critères à prendre en compte dans le choix de votre hébergement :

- Le budget.
- La localisation : proche d'une station de métro ou des transports ou à défaut, proche des choses que je veux visiter.
- L'avis des voyageurs.

Si vous cherchez des avis supplémentaires, vous pouvez faire un tour sur TripAdvisor : ce dernier répertorie un grand nombre d’hébergements que Booking ou un autre site propose car il fait aussi office de comparateur de prix.

Comment réserver ses activités ?

Après avoir repéré grâce au guide papier les choses que vous voulez visiter, vous pouvez acheter directement vos tickets sur place. Cependant, certains monuments comme l’Alhambra de Grenade, ont besoin que vous les réserviez avant votre départ. 
Pour cela, vous pouvez passer directement par la plateforme Ticketmaster par exemple. Pour le moment je n’en connais pas d’autres car à l’exception de l’Alhamba, j’ai toujours réservé mes billets sur place.

Sinon, sachez que pour un grand nombre de destinations, il y a beaucoup de bureaux d'excursions sur place ; ou encore, des hébergements qui disposent de leur propre bureau à la réception où il est possible de réserver les activités directement.


Est-il indispensable de réserver les transports internes avant le départ ?

Par expérience, je dirai pas en totalité, dans la mesure où nous ne sommes pas à l’abri d’un imprévu sur place, et quand on a plus de temps, laisser cours à un peu d’improvisation ne fait pas de mal.

Dans les grandes lignes, je réserve avant le départ les trajets assez prisés ou qui nécessitent plus de temps de parcours comme les vols internes ou longues traversées en bateau. Pour l’Asie, je vous conseille de passer par la compagnie AirAsia qui dessert un grand nombre de destinations et dont les prix sont très attractifs.

Pour ce qui est des petits trajets en bus ou en ferry, voyez tout sur place directement en prenant soin de télécharger les applications des compagnies en question avant le départ si elles existent. Je vous assure, c’est ce que j’avais fait pour la Thaïlande et cela s’était avéré vachement utile mais surtout, très pratique.




Faut-il prévoir une assurance voyage ?

S’il y a un sujet avec lequel on ne plaisante pas, c’est la santé. Un pépin peut vite arriver et peut gâcher des vacances. Tout d’abord, je vous recommande de vous renseigner sur les vaccins obligatoires à faire avant le voyage.

Pour des séjours en Union Européenne, munissez-vous de votre Carte Européenne d’Assurance Maladie. Vous pouvez la demander directement à votre caisse de Sécurité Sociale directement ou en vous connectant sur votre compte AMELI. Si je ne me trompe pas, vous la recevrez deux semaines après votre demande par courrier.

Pour les séjours hors Europe, tout dépend de la destination et du temps de votre séjour : vous pouvez par exemple souscrire une assurance voyage spécialisée auprès de Chapka Assurances. Les forfaits et plafonds de remboursement offerts sont en fonction de votre durée de voyage et de votre destination. Un ami a souscrit un forfait de 3 mois auprès de cette compagnie et heureusement, car cela lui a évité d’avancer 5 000 € de frais d’hospitalisation en Asie. Comme on dit : mieux vaut prévenir que guérir ;-)

Pour tout ce qui est assurance annulation de vol, vol et/ou perte de bagages, assistance, certaines cartes bancaires dont la VISA Premier proposent des assurances comprises dans le montant de l’abonnement carte bleue,à condition que le voyage ne dépasse pas 90 jours si je ne me trompe pas. Renseignez-vous bien auprès de votre banque pour savoir ce qu’elle comprend. Sinon, vous avez la possibilité de souscrire à l’assurance proposée par votre compagnie aérienne.


Comment faire quand on a une panne de vocabulaire en pleine conversation ?

Même si l’on parle couramment une langue étrangère, combien de fois nous est-il arrivé d’avoir des blancs sur plusieurs mots de vocabulaire ? Difficile de se faire comprendre dans ces moments-là n’est-ce pas ?

Dans certains guides papiers, vous pouvez trouver un glossaire papier avec quelques mots de vocabulaire ou des phrases de conversation courante. Sinon, je vous recommande de télécharger l’application Google Traduction.

Sinon, plutôt que d’acheter à chaque fois un guide de conversation, le Routard a sorti un guide imagé appelé G’Palémo rempli d’illustrations. Pour cela, il suffit de montrer à son interlocuteur l’illustration du mot que l’on ne sait pas dire ou dont on a oublié la traduction. Un bon outil universel qui permet de palier aux problèmes de vocabulaire.




Internet et les réseaux sociaux : un bon renfort pour s’organiser et se rassurer

Si vous êtes encore frileux ou ne vous sentez pas prêts à organiser votre voyage tout seul, n’hésitez pas à aller sur Internet et les réseaux sociaux. Pour ma part, je consulte souvent le forum du Routard ou celui de Voyage Forum qui sont une mine d’informations. Les questions que l’on se pose tous reviennent régulièrement sur ces forums.

Pour ce qui est des réseaux sociaux, je suis abonnée à plusieurs pages Facebook en rapport avec le pays que je veux visiter (en français et même en anglais), ou encore, à des pages généralistes spécial voyage dont une que je recommande particulièrement aux filles : We Are Backpackeuses, une page francophone qui rassemble une grande communauté de voyageuses solitaires, mais surtout solidaires.

Dernier petit conseil maintenant que vous avez, je l’espère, tous les outils pour organiser votre voyage par vous-même, une chose essentielle : laisser cours à l’IMPROVISATION !

Je ne vous le cache pas, je suis du genre à pratiquement tout planifier au jours près afin d’en voir un maximum. Mais avec l’expérience, j’ai appris qu’un peu d’improvisation ne faisait pas de mal, bien au contraire. 

De toute façon on n’est jamais à l’abri d’un imprévu (météo, problème de transports…), et dites-vous que les changements de dernière minute sont des choses qui font partie intégrante du voyage. Il suffit de voir le verre à moitié plein et on repart du bon pied.

Que l’on soit à quelques kilomètres de chez soi, ou à l’autre bout du monde, un seul mot d’ordre : 
PRO-FI-TER !!!

Photos et illustrations libres de droit


4 commentaires:

parfum

Sur la Route des Épices avec Malabah de Penhaligon’s

jeudi 19 avril 2018 Sam Poupou 0 Comments

Après Vaara et Paithani, nous allons encore une fois faire escale en Inde grâce à Penhaligon’s. Là, pas d’escapades dans un palais du Rajasthan ou de longs voyages en train. Avec Malabah, il sera question d’emprunter la Route des Epices pour un voyage riche en senteurs.


Direction la province du Kerala et ses plaines immenses pour une escapade fraîche et ensoleillée,  ce qui peut paraître très étrange ou inattendu car lorsque l’on évoque l’Inde en parfum, ce sont des accords orientaux, épicées ou boisées, des odeurs lourdes et capiteuses qui la caractérisent. Mais Malabah fait figure d’exception offrant ainsi de multiples facettes à notre idée que nous avons de l’Inde : un grand pays aux 1001 visages.

Le célèbre flacon de la maison orné de son iconique bouchon au nœud ocre se pare ici d’un motif cashmere finement doré.



Notes de tête : gingembre, coriandre , citron, Earl Grey
Notes de cœur : rose, clou de girofle, noix de muscade, cardamone
Notes de fond : santal, vétiver, muscs blancs, ambre doux

Dès les premières notes, Malabah nous surprend en s’ouvrant sur des notes fraîches d’agrumes légèrement épicées. On a l’impression d’être exposée en altitude sur un terrain verdoyant balayé par un vent léger vivifiant qui nous enivre d’odeurs chaudes et fumées à travers l’Earl Grey recueillies sur des plaines sous nos pieds.



Tout cela s’arrondit à travers les notes de cœur fleuris toujours épicées qui apportent de la délicatesse à l’ensemble tout en gardant ce côté frais qui s’est un peu atténué par la présence notamment de la noix de muscade et de la cardamone qui apportent de la chaleur.



Les notes de fond apportent de l’exotisme et de la douceur à travers le santal et l’ambre doux qui permettent de garder ce côté doux et chaleureux. Quant au vétiver et aux muscs blancs permettent de contraster l’ensemble et de garder ce petit côté frais et vivifiant du départ.



A travers Malabah, c’est une autre vision de l’Inde qui s’offre à nous : un contraste entre notes épicées et accords frais et légers. Un contraste surprenant mais très plaisant. Malabah est un parfum que j’aime beaucoup porter dès le retour du printemps car il assure une belle transition entre les frimas de l’hiver et la douceur des beaux jours qui arrivent.

Oriental frais, un oxyomore parfait pour  décrire Malabah en deux mots !

Eau de Parfum Malabah – Penhaligon’s 
97,00 € les 50 ml
132,00 € les 100 ml
Huile de bain : 57,00 € les 200 ml

Disponible en boutique et dans les corners de Grands Magasins.

0 commentaires:

box beauté

*Coup de Pouce : la Biotyfull Box de Mars

dimanche 15 avril 2018 Sam Poupou 0 Comments


Le mois dernier, j’avais beaucoup aimé le contenu de la Biotyfull Box spécial St Valentinà redécouvrir ICI. Juste avant mon départ en vacances, j’ai reçu la version de Mars appelée Coup de Pouce. Voilà pourquoi je ne vous en parle qu’en…avril…Je n’ai eu le temps que récemment de la découvrir et de l’immortaliser en photos pour cet article.


En tout cas, on remarque tout de suite que le design est haut en couleurs et plein de peps : une boîte vert pomme au look printannier et qui renferme 5 produits au format vente.




Compagnie des Indes Orientales – Baume Corps Sagesse (39,00 € les 100 ml)



Marque qui propose à la fois des cosmétiques et des infusions, j’ai eu un petit coup de cœur pour cette crème corps au packaging sobre et épuré.  Une formule qui contient notamment de l’huile de lin, de l’extrait de bardane et de l’aloe vera pour prendre soin de la peau.


L’ayant juste essayé sur le dos de la main pour le moment, je suis fan de texture onctueuse mais non collante, mais surtout de son odeur douce et délicate légèrement sucrée.

Alerte Bon Plan : – 30% sur l’e-shop Compagnie Royale des Indes avec le code BIOTYFULLINDES
Valable jusqu’au 31/05/2018.


Melchior et Balthazar – Roll-On Huile d’Argan (19,00 € les 10 ml)



Fournir le meilleur des actifs végétaux au service de la peau, tel est la marque de fabrique de Melchior et Balthazar. Et c’est tout naturellement que ce roll-on d’huile d’argan s’inscrit.


Huile aux multiples propriétés que l’on ne vante plus (nourrir, hydrater, réparer) et que j’utilise souvent en bain d’huile capillaire, j’apprécie beaucoup ce format roll-on que l’on peut emporter partout avec soi, mais également pour le fait que l’on peut l’utiliser localement sur certaines zones du visage comme les lèvres ou le contour des yeux.

Alerte Bon Plan : – 20% sur l’e-shop Melchior et Balthazar avec le code BIOTYFULL20
Valable jusqu’au 31/05/2018.



Marlay Cosmetics – Lotion à la Chélidoine + Lime (19,90 €  les 150 ml / 4,90 € la lime)



Spécialisée dans le soin des pieds et des mains, Marlay Cosmetics nous propose ce produit certifié CosmeBio 2017/2018.


Cette lotion à la chélidoine promet de dissoudre les peaux mortes et callosités en douceur et de façon naturelle. Elle contient également des huiles essentielles d’eucalyptus et de romarin aux propriétés purifiantes.

Une lotion que j’ai vraiment hâte de tester prochainement sur mes cuticules et callosités.

Alerte Bon Plan : – 25% sur l’e-shop Marlay Cosmetics avec le code BIOTYFULLMARLAY
Valable jusqu’au 31/05/2018.


Colorisi – Vernis à ongles (12,00 € les 8 ml)


Ayant un vernis semi-permanent depuis quelques semaines, je n’ai pas encore pu tester ce vernis. En tout cas, sa formule certifiée 9 free, Vegan et Cruelty Free me tentent beaucoup.



J’ai été fouiné sur le site de la marque et j’ai été étonnée de voir que Colorisi proposait toute une gamme complète de maquillage.

Alerte Bon Plan : – 20% sur l’e-shop Colorisi avec le code BIOTYFULLCOLOR
Valable jusqu’au 31/05/2018.



Biotyfull Box - Exfoliant Mains Magnolia (6,00 € les 2 sachets)



Un produit très tentant à utiliser mais également assez intrigant car avec les 2 sachets, un mini-aimant est fourni. Selon les indications, il suffit de déposer une noisette de produit sur le dos de la main, de masser puis de retirer les grains magnétiques à l’aide de l’aimant fourni pour ensuite remasser et faire pénétrer l’excédent de produits.


Un procédé que je ne connaissais absolument pas – sauf pour les masques visages il me semble – et que j’ai hâte de découvrir et de voir les résultats.

Encore une fois, j’ai beaucoup apprécié le contenu de la Biotyfull Box de Mars fourni de produits coup de pouce pour nous rendre plus belles. La variété était bel et bien là tant au niveau des types de produits qu’au niveau des marques proposées. Bref, une totale découverte qui m’a beaucoup enchantée.


Produit offert par la marque, le revendeur, l’agence RP pour considération





0 commentaires: